La « Baïch » est un bateau de course du Bangladesh. Ce navire, construit sur les rives du Brahmapoutre, est probablement le plus long des bateaux traditionnels du pays, pouvant dépasser les 30 mètres. Il est exclusivement utilisé pour les courses organisées entre les villages. Cependant, il est possible qu’un ancêtre plus court fût utilisé à des fins militaires pour transmettre rapidement des informations stratégiques dans ce pays des Mille Rivières.

Sa construction est soigneusement réalisée en prenant en compte les paramètres importants pour la vitesse : l’épaisseur des bordés  d’une « Baïch » de 30 mètres ne mesure que 2 centimètres et les agrafes de fixation des planches du fond ne sont posées qu’à l’intérieur afin de diminuer la friction de la coque sur l’eau.

Le nombre de rameurs d’une « Baïch » de 30 mètres est d’environ 70. Quelques « Baïch » exceptionnelles ont pu compter un équipage de plus de 100 rameurs. Contrairement à ceux de Cambridge ou d’Oxford, les coureurs du Bangladesh ont une pagaie petite et étroite qu’ils utilisent en rythme rapide et déplacement court. Un maître d’équipage, généralement positionné au centre, rythme la cadence de nage et encourage ses hommes.

Les courses organisées entre villages sont toujours populaires et il se pourrait que ce bateau traditionnel perdure grâce à l’attrait sportif et événementiel qu’il suscite.

Votre email*

*Obligatoire.